Investissez la Cgt - Syndiquez vous

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 INTERSYNDICALE LOGOS

NON, C’EST NON !

L’annonce des résultats du troisième trimestre est sans surprise : « les revenus progressent dans tous les pôles ». Le Résultat Net Part du Groupe s’élève à 1.826 Milliards d’€ en hausse de 14,5% par rapport au 3ème trimestre 2014.

Les élus au Comité Central d’Entreprise ont donc décidé unanimement une fois encore de manifester l’incompréhension et l’incohérence révélées par ces résultats solides dans le cadre de la NAO.

VOICI LEUR DÉCLARATION

« Nous vous remercions de bien vouloir prendre note du fait que la déclaration qui suit, répond à l’unanimisme des organisations syndicales présentes autour de cette table, et doit être entendue comme telle.

Le suspens est tombé ce matin, et les résultats sont : en progression et solides !

Bien évidemment, nous allons écouter leur présentation mais permettez-nous avant toute chose, de vous signifier l’état d’esprit dans lequel nous abordons cette séance qui n’est autre que le reflet de l’état d’esprit de nos collègues que nous représentons.

Non, nous ne nous contentons pas de noircir le tableau comme il serait facile de le supposer voire de le penser, tant le cadre de nos fonctions pourraient le présumer.

Oui, l’échec de la Négociation salariale fait naître bien des déceptions et un sentiment d’amertume difficilement contrôlable.

Oui, les choix assumés de la Direction Générale, de ne pas « donner » un peu de considération aux salariés alors que chaque jour ils ne font que « donner » un peu plus de professionnalisme, d’investissement, et de leur personne, sont des choix critiqués.

Critiqués car incompris, incompris sur le fond, sur la forme mais aussi sur la place qu’ils laissent à l’iniquité.

Non, nous ne comprenons pas le « BNP PARIBAS WAY » dont la traduction pourrait être la voie de BNP Paribas… Vous y revendiquez qu’une de nos forces est la «good place to work» : vous dites vouloir « favoriser un environnement de travail motivant où chacun est traité avec équité et respect. » et dans le même temps, vous fermez la porte à la négociation salariale.

Vous n’êtes pas sans ignorer que la motivation au travail est totalement corrélée au niveau de rémunération. Vous assumez le choix de ne pas partager les résultats de l’entreprise avec ses salariés alors que financièrement, le compte de résultat qui va nous être présenté le prouvera aisément. Il y a la place pour cette considération financière que nous réclamons.

Comment voulez-vous que chacun se retrouve dans cette valeur ?

Aujourd’hui, nous posons ici, dans cette instance, des craintes quant aux futurs résultats de l’entreprise car nous croyons très fort que ces résultats sont bâtis par les salariés ; par leur motivation à faire croitre le Groupe, mais aujourd’hui, si ces mêmes salariés perdent cette motivation qu’adviendra-t-il ?

Nous vous posons cette question plus que légitime. Vous l’êtes-vous posée ? Si oui, quelles sont vos réponses ?

Même si ce n’est pas le lieu, comme vous nous le rétorquerez, au vu des performances brillantes de tous et aussi, tenant compte de notre propos liminaire, nous ne pouvons nous passer de demander la poursuite de la NAO. Nous ne pouvons en effet nous passer de vous demander de satisfaire les salariés qui passent leurs quotidiens à satisfaire les clients pour faire que ces résultats soient ce qu’ils sont… »

La Direction a alors rappelé SES mesures unilatérales et réaffirme son refus de poursuivre cette négociation.

Les élus ont donc décidé de ne porter aucun commentaire considérant qu’il serait indécent d’échanger sur ces résultats qualifiés de « très solides » qui démontrent qu’il y avait une autre réponse possible en termes de reconnaissance salariale.

pdf VERSION IMPRIMABLE

RECHERCHER

QUI EST EN LIGNE ?

Nous avons 48 invités et aucun membre en ligne