Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

pdf VERSION IMPRIMABLE

compliance

Malgré les efforts de nos collègues de la conformité, leur formidable adaptabilité au changement, c’est une nouvelle fois une profonde modification qui les touche !
P2R, projet IF, cela vous parle-t-il encore ? Problème, les régulateurs Français et Américain estiment que notre organisation n’est pas efficiente.
Espérons que BNP PARIBAS ne se trouve pas sous le coup d’une nouvelle amende salée !

EN CAUSE, L’INDÉPENDANCE DE LA FONCTION COMPLIANCE VIS À VIS DES MÉTIERS !
Aussi, ce sont 3 grands principes qui vont guider cette réorganisation :

  • Ségrégation des tâches sur la proximité et les DOM POM
  • Mise en place de domaines centralisés au sein de la Sécurité Financière
  • Renforcement des équipes «conformité» centrales pour pallier l’accroissement de l’activité.

POUR RÉPONDRE AUX RECOMMANDATIONS DES RÉGULATEURS, DONT NOUS N’AVONS QUE PEU D’EXPLICATIONS, LA RÉORGANISATION AMÈNE :

  • Au transfert des activités relevant du middle office à BDDF OPERATIONS
  • Au rattachement des PACP (ex PRCP pôle régional de conformité de proximité) à BDDF OPERATIONS
  • à la redéfinition des tâches de chacun : KYC, préparation des alertes et contrôles pour les PACP avec les alertes SEARCHSPACE pour le seul PACP d’Ile de France ; consignations, réquisitions judiciaires seraient quant à elles confiées aux équipes Sécurité Financière.
  • Création de 69 postes exclusivement sur le bassin d’emploi francilien.

Pour la Cgt, cette réorganisation nous laisse perplexe :

  • L’outil n’est pas validé par les régulateurs, nous laissant penser que cette réorganisation en amènera forcément une autre !
  • Le PRCP de NANTES disparait au profit de l’Ile de France, sans explication valable !
  • Le rattachement des PACP aux équipes de BDDF OPERATIONS inquiète quant à l’avenir de nos collègues de la conformité !
  • Cette réorganisation se voudrait sans imprimé de mobilité mais avec des changements d’affectation et de nouvelles fiches métiers !

En conclusion ; un projet dont la pérennité est déjà mise à mal, une centralisation des expertises sur PARIS, et donc un appauvrissement des bassins d’emplois régionaux, une déqualification organisée des techniciens et cadres des nouveaux PACP.

DÉCLARATION PRÉALABLE DE LA CGT

La clause dite « Molière » va rendre le français obligatoire sur les chantiers et au vu des chantiers qui jalonnent depuis 3 ans la « conformité », nous allons grandement apprécier que les débats se limitent à la langue usuelle de nombre d’entre nous !
A cet égard, et par pitié, qu’une clause vous prive enfin de l’usage de l’acronymie !

Pour ce qui est de ce nouveau chantier de l’organisation de la fonction conformité, nous ne pouvons que nous émouvoir de la rapidité avec laquelle vous sollicitez les acteurs de la conformité à de nouvelles transformations, toutes liées à la seule évolution réglementaire, dans la mesure où feu le P2R, puis le projet IF, devaient déjà répondre aux différentes exigences telles que l’harmonisation des pratiques, le renforcement des compétences et l’accentuation du partage de connaissance, ainsi que de la productivité du dispositif, dont nous reparlerons sans aucun doute !

Le dossier, après sa présentation, nous permettra de rebondir, nous simples candides, sur certains points tels que les constats de l’ACPR, le rôle de l’indépendant consultant, etc, etc.

Nous aborderons aussi l’aspect des compétences des PRCP et surtout le transfert en gestion chez BDDF OPERATIONS car il apparaît vraisemblable que ces transferts créent des différences de traitement importantes, voire même des « ségrégations » !

Nous rebondirons sans doute aussi sur les créations de postes « parisianistes » renforçant l’appauvrissement des bassins d’emploi régionaux, en particulier à l’Ouest, mais aussi sur l’absence de plans de formations adaptés ou sur les attributions différentes des analystes en Ile de France.