Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

NAO WEB

Ce que l’on ne vous dit pas c’est que le PNB par salarié de BDDF a continué de progresser régulièrement depuis 2011.

PNB PAR SALARIE :

  • 2011 : 220.062 €
  • 2014 : 229.158 €

La Direction persiste à refuser une augmentation générale des salaires en martelant que les résultats de BDDF seraient en baisse.

Qu’en est-il ?
Les résultats de BDDF ont connu une forte progression de 2009 à 2011, atteignant leur plus haut niveau historique à 2,028 milliards d’€.

En réalité, les gains de productivité s’élèvent à 4,13% sur 3 ans.
Si les résultats de BDDF sont en baisse depuis 2011, c’est intimement lié à la politique de fermeture d’agences, à la baisse régulière des effectifs et à la suppression de nombreux automates.

Malgré cette réduction de voilure, le résultat de BDDF reste supérieur à celui d’avant crise.

Le fond de l’affaire ne serait-il pas de faire payer aux salariés les investissements pour le développement de la conformité ?
UN COMBLE lorsque l’on se souvient du contexte !

Le misérabilisme affiché avec « les résultats du Groupe et une situation économique qui réduisent très fortement la marge de manoeuvre de la D.G » est en fort décalage avec les résultats qui vont se chiffrer en milliards d’€, y compris pour BDDF.

De plus, la Direction veut faire passer de 30 à 45% le montant des dividendes sur le bénéfice distribuable.

Il y a fort à parier que les rémunérations de nos dirigeants vont à nouveau enregistrer une forte progression.

C’est dans ce contexte que la Direction :

  • ne veux pas entendre parler d’augmentation pérenne des salaires,
  • souhaite faire baisser de 17% les augmentations individuelles.

Rappelons que ce budget avait déjà été amputé de 30% il y a quelques années.

 

Par l’absence d’augmentation collective et la baisse des augmentations individuelles, ce serait donc le personnel qui prendrait à sa charge l’augmentation programmée des dividendes et des rémunérations des dirigeants.

POUR LA CGT C’EST INACCEPTABLE.
QU’EN PENSEZ-VOUS ?

La CGT a rappelé ses revendications et a confirmé sa volonté
d’augmentation des salaires en réduisant les écarts de rémunérations.

 

pdf VERSION IMPRIMABLE