Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 pdf VERSION IMPRIMABLE

Propositions de la Direction

Rémunérations

  • Budget révisions individuelles maintenu à 1,5% de la masse salariale
  • Proposition de prime exceptionnelle portée à 600€.
  • Budget égalité porté à 2,4M€, dont 1,2M€ pour traiter de l’égalité dans les rémunérations variables.
  • évolution de la rémunération variable à BDDF à l’étude.

Emploi

  • 3.000 embauches (mais combien de départs ?)

Maladies

  • RH-GAP et Action Sociale France vont travailler ensemble à améliorer le traitement des maladies.

Négociations Emplois - Rémunérations

Nous avions rêvé de négociation. Le rêve tourne à nouveau au cauchemar !
Malgré les demandes insistantes et unanimes des Organisations Syndicales, la Direction tente de nous faire revivre le simulacre de négociation de ces dernières années…

Après avoir dressé un sombre tableau de la situation, le DRH a martelé qu’il fallait être raisonnable :

  • pour préserver la compétitivité faute de quoi nos clients iraient voir ailleurs
  • et continuer à distribuer suffisamment de dividendes pour espérer conserver l’actionnariat stable.

Raisonnable ?

Depuis le début de cette négociation, les remontées que nous avons diffèrent des années précédentes. La déception fait place à une colère mal maitrisée :

  • Rien en augmentation collective, des mesures individuelles en fort recul, des conditions de travail dégradées par les coupes dans les effectifs et les restructurations permanentes...

Ça ne passe plus, la coupe n’est plus pleine, elle déborde !

A l’inverse :

  • Les résultats en augmentation perpétuelle et le niveau de rentabilité « placent BNP PARIBAS parmi les premières banques en Europe et en meilleure position que la moyenne des banques françaises » *
  • La distribution de dividendes des sociétés du CAC40, dont BNP PARIBAS, nous place au rang de champion dans ce domaine.

* Source cabinet d’expertise SECAFI – septembre 2017

Alors oui, il est encore temps d’être raisonnable

Il est encore temps de prendre conscience que le personnel demande simplement une meilleure répartition des richesses produites par son travail.

Compte tenu de la situation, une intersyndicale devrait pouvoir se réunir rapidement, pour exiger une véritable négociation prenant en compte les demandes unanimes des organisations syndicales.