Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

pdf VERSION IMPRIMABLE

Communique presse

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

La Cgt BNP Paribas a analysé la répartition des richesses produites par l’Entreprise sur les 5 dernières années.

Il en résulte que :

  • la distribution des dividendes a littéralement explosé,
  • dans une moindre mesure,les mandataires sociaux dirigeants ou non ont vu leurs rémunérations progresser confortablement.
Evolutions en pourcentages 

Mais à quel prix !
Dans le périmètre de la Maison Mère, le mal-être des salariés est omniprésent.

Pour assurer une telle progression du revenu du capital, stress et burn-out se développent de manière inquiétante parmi le personnel, conséquences directes de conditions de travail détériorées.

Côté salaires, le personnel a bénéficié de mesures d’augmentation de 1,6% en cinq ans. Une envolée vertigineuse !

UN MONOLOGUE SOCIAL EN GUISE DE NÉGOCIATION

Les demandes portées par la Cgt BNP Paribas, lors de cette NAO, découlent d’une consultation effectuée auprès de tous les salariés de la Maison Mère.

  • Dès le début de la première séance la Direction propose une prime de 600€.
  • Lors de la seconde réunion, les Représentants du Personnel réaffirmaient à l’unanimité la nécessité d’une augmentation salariale.
    En réponse, la Direction reprend sa proposition de prime qui passe à 800€ !

Aucune discussion n’a pu être engagée avec la Direction sur les propositions faites par les Représentants du Personnel, notamment en termes d’emplois, de conditions de travail et de salaires !

La Cgt BNP Paribas a recherché l’unité syndicale pour redonner à la négociation sa vocation de promotion du progrès social.
N’y étant pas parvenus, nous sommes déterminés à appeler le personnel à intervenir dans le processus de négociation.