Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

 pdf VERSION IMPRIMABLE

Communiqué CFTC - CGT - FO - SUD

Equitable

La commission de Droit Social du 07 juin consacrée à la négociation de l’accord Intéressement pour les années 2016-2018 a été une fois de plus une pièce de théâtre où nous avons failli sortir nos mouchoirs tellement l’air était solennel...

L’ancien accord signé par les deux organisations syndicales dites majoritaires, manque d’équité, pour les bas salaires.

Les élus CFTC, CGT BNP Paribas, FO Banques BNPP et SUD, ont une position commune.

Lors de la séance de négociation, les élus CGT BNP Paribas et FO Banques BNPP, porteurs de cette position commune, ont fait part de leurs revendications, comme le prévoit une négociation.
Les élus CGT BNP Paribas et FO Banques BNPP souhaitent que l’accord soit amélioré. Plusieurs propositions ont été soumises à la Direction :

NOS REVENDICATIONS

  • Faire en sorte que la répartition de l’intéressement soit équitable, avec un montant identique pour tous les salariés
  • Revoir à la hausse les pourcentages appliqués au RBE et au DIV dans la formule

La Direction ayant opposé son refus pour un montant identique, nous avons fait des contre-propositions :

  • Revoir à la hausse le plancher du minimum distribué afin de réduire l’écart de montant,
  • Ne pas pénaliser les salariés à temps partiels, en calculant le montant de leur intéressement sur la base d’un temps plein.

Réponse de la Direction : Jésus crie et la caravane passe (humour).

En 2015, à l'occasion d'une réunion de Comité Groupe, nos collègues de la CFTC avait obtenu l'engagement de la Direction à ne pas s'opposer à pareilles demandes.
La condition sine qua non était que les demandes émanent de l'ensemble des OS de BNP PARIBAS.

Nous rappelons à la Direction, que l’intéressement est une mesure qui vise à associer les salariés aux résultats ou aux performances de l’entreprise, en leur versant une prime.

L’intéressement ce n’est pas du salaire et tous les salariés ne peuvent pas profiter de l’abondement.

Le regret du RHG est qu’il est dommageable que l’accord ne soit pas validé par tacite reconduction.

Sachant que la Direction a, semble-t-il, déjà deux signataires. Nous sommes inquiets quant aux évolutions que cette dernière acceptera de valider lors de la prochaine réunion du 21 juin, afin que les versements soient plus équitables pour tous.

Nous vous donnons la parole, faites nous remonter vos réactions avant cette date.